Edouard Baer et Sandrine Kiberlain attaquent des magazines leur prêtant une relation

PEOPLE Les deux acteurs poursuivent chacun «Paris Match» et «Closer» qui leur prêtent une relation amoureuse dans leur dernier numéro... 

20 Minutes avec AFP

— 

French actor and Master of Ceremony Edouard Baer performs on stage during the 40th edition of the Cesar Awards ceremony on February 20, 2015 at the Chatelet theatre in Paris. AFP PHOTO / BERTRAND GUAY
French actor and Master of Ceremony Edouard Baer performs on stage during the 40th edition of the Cesar Awards ceremony on February 20, 2015 at the Chatelet theatre in Paris. AFP PHOTO / BERTRAND GUAY — BERTRAND GUAY/AFP

Édouard Baer et Sandrine Kiberlain poursuivent chacun pour atteinte à la vie privée et au droit à l'image les magazines Paris Match et Closer, qui leur prêtent une relation amoureuse, a-t-on appris lundi auprès de leurs avocats respectifs.

Édouard Baer a assigné lundi Paris Match devant le tribunal de grande instance de Nanterre et s'apprête à poursuivre également Closer, a annoncé son avocate, Me Delphine Meillet.

Deux associations percevraien les dommages et intérêts

«La totalité des dommages et intérêts qui seraient perçus dans le cadre de ces procédures sera reversée à la Fondation pour la recherche sur Alzheimer en ce qui concerne les poursuites contre Paris Match et à l'association La roue tourne (une oeuvre d'entraide pour les comédiens dans le besoin, NDLR) en ce qui concerne les poursuites contre Closer», a précisé l'avocate.

Le conseil de Sandrine Kiberlain, Me Charles Amson, a indiqué que sa cliente lui avait donné instruction d'engager «toute action visant à défendre sa vie privée et son droit à l'image». L'avocat, qui s'apprête à engager des poursuites contre les deux magazines, s'est refusé à tout autre commentaire.