Les autres facettes de Scarlett

Alice Antheaume

— 

L'actrice américaine Scarlett Johansson a rencontré des enfants de bidonvilles de New Delhi, dans le cadre de projets de lutte contre la pauvreté conduits par l'ONG britannique Oxfam, a-t-on appris jeudi auprès de cette organisation.
L'actrice américaine Scarlett Johansson a rencontré des enfants de bidonvilles de New Delhi, dans le cadre de projets de lutte contre la pauvreté conduits par l'ONG britannique Oxfam, a-t-on appris jeudi auprès de cette organisation. — Frazer Harrison AFP/Getty Images/Arch.

Actrice dans «Match Point» et dans «Scoop», Scarlett Johanson était déjà la muse du cinéaste Woody Allen. Elle est sur le point d’être celle des Youtubeurs et Dailymotioneurs. Sur les vidéos disponibles sur ces plate-forme en ligne, elle se révèle délicieusement déjantée.

Quatre vidéos en passe de devenir cultes pour découvrir l’actrice comme vous ne l’avez jamais vue :

Un lustre sinon rien



«Imaginez que vous ayez ce lustre, s’exclame une Scarlett choucroutée en montrant des luminaires ultra-chargés, dignes d’un salon de Versailles. Vous seriez milliardaire, ou reine d’Angleterre, ou que sais-je, roi de France?».

Parodie en chantant


Invitée sur le plateau de «Saturday Night Live», une célèbre émission télévisée américaine, Scarlett se livre à un show débridé en chantant en duo avec un humoriste singeant Sanjaya Malakar, le perdant de «American Idol», l’équivalent de notre «Nouvelle Star».

Séquence improbable



Un journaliste interviewe Scarlett sur le tapis rouge des Golden Globes, et là, stupeur, il se met à lui tâter le sein. Comme ça. Sans prévenir. Et elle ne semble pas s’en offusquer. On nous expliquera qu’il n’y a pas à s’offenser puisqu’il est de notoriété publique que ce journaliste est gay. Mais à d’autres, hein…

Ovni
De la musique techno à fond, une image de Scarlett sans cesse remaniée en version accélérée et à coups de palettes, d’ombres et de techniques de Photoshop, le logiciel de retouche de photos. La vidéo s’appelle «speed painting» et a déjà été vue plus de 910.000 fois. La pose lascive l’actrice, étendue telle la Venus de Milo sur un canapé, n’a pas fini de fasciner.