Conduite en état d'ivresse: Shy’m renvoyée en correctionnelle

PEOPLE Contrôlée en état d’ivresse et sans permis au volant en août dernier, la chanteuse Shy’m ne s’est pas rendue le 16 décembre dernier à une audience obligatoire... 

A.L.

— 

La chanteuse Shy'm
La chanteuse Shy'm — Warner

Le 16 décembre dernier, Shy’m était convoquée à une audience de comparution en reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC). Sa présence était obligatoire et elle ne s’y est pas rendue, révèle Europe 1, qui indique qu’elle sera en conséquence renvoyée devant le tribunal correctionnel de Paris. Elle y sera jugée le 26 mai. 

Les faits remontent à août dernier: Shy’m avait été arrêtée au volant d'une voiture, ivre et sans permis, dans les rues de Paris, la nuit du 21 août. La chanteuse avait été placée en cellule de dégrisement dans les locaux du 1er arrondissement de Paris, puis entendue sous le régime de la garde à vue.

Conduite en état d’ivresse et défaut de permis de conduire: Shy’m encourt théoriquement une peine pouvant aller jusqu’à 2 ans de prison, et risque une forte amende.