Photos nues de Jennifer Lawrence: Que risque l’auteur de la fuite?

PEOPLE Ce piratage massif rappelle une affaire de 2012 dans laquelle un hacker à l'origine du vol de centaines de photos de stars dont Scarlett Johansson et Mila Kunis avait écopé de dix ans de prison…

Annabelle Laurent

— 

Jennifer Lawrence
Jennifer Lawrence — WENN.COM

«C’est si bizarre et difficile de voir comment les gens s’emparent de votre intimité», a tweeté Jennifer Lawrence, sous le choc, dimanche. Des photos d’elle nue, comme celles de dizaines de stars ont circulé dimanche à la suite d’un piratage massif de téléphones portables. Comment les photos ont-elles pu être récupérées? Que risque le hacker? 20 Minutes fait le point.

Les photos sont-elles authentiques? 

Jennifer Lawrence est l’une des victimes principales mais elles sont nombreuses. L’internaute à l’origine de la fuite a publié une liste de 60 stars dont les photos auraient été piratées. Parmi elles: Ariana Grande, Rihanna, Avril Lavigne, Amber Heard, Gabrielle Union, Hillary Duff, Kaley Cuoco, Kate Upton ou encore Kim Kardashian. Ariana Grande affirme qu’il s’agit de montages. Victoria Justice, star de la série pour ados «Victorious» assure elle aussi sur Twitter que «ces soi-disant photos nues de moi sont FAUSSES! Je veux faire taire cette histoire dès maintenant». Jennifer Lawrence a elle confirmé par la voix de son avocat l’authenticité des photos.

Qui est l'auteur de la fuite? 

L'identité du hacker est pour l’heure inconnue. Les photos ont été postées sur 4chan, un forum très populaire et entièrement anonyme de partage d’images, avec le message suivant: «Ces photos ont été trouvées dans plusieurs failles sur Internet. Je n’ai pas hacké pour les trouver.» L’internaute avait annoncé quelques jours auparavant sur 4chan qu’il s’apprêtait à publier des photos. Il assure également être en possession de vidéos compromettantes et espère les revendre contre des bitcoins. La suite des photos pourrait donc être publiée. La police de Los Angeles assurait dimanche soir ne pas encore avoir reçu de plaintes, et le FBI ne confirmait ni n'infirmait l'existence d'un piratage. 

Comment a t-il piraté les photos? 

Plusieurs utilisateurs de 4chan assurent que les images proviennent des comptes iCloud d'Apple, système de stockage qui permet de synchroniser contacts, photos et données de l'Iphone avec d'autres produits Apple. Apple n'a pas encore réagi. 

Que risque t-il? 

La condamnation de Christopher Chaney, en 2012, donne une idée du sort que réserve la justice américaine à un vol de tel ampleur. En décembre 2012, accusé d’avoir piraté les comptes de messagerie en ligne d’une cinquantaine de stars américaines dont Scarlett Johansson et Mila Kunis, l'homme de 36 ans a été condamné à dix ans de prison et 50.000 euros d’amende par un juge de Los Angeles. Il risquait 60 ans de prison. Christopher Chaney avait été arrêté en octobre 2011 par le FBI après onze mois d'enquête. Il avait plaidé coupable et raconté qu'il avait accédé aux photos en cliquant simplement sur «mot de passe oublié» et répondant aux questions de sécurité grâce aux informations glanées sur le Net. 

Que risquent ceux qui les diffusent? 

Le porte-parole de Jennifer Lawrence assure que «les autorités ont été contactées et poursuivront quiconque reposte les photos volées». Tous les comptes ayant partagé ces clichés ont été suspendus par les régulateurs de Twitter, mais la loi ne punit pas l'internaute lambda qui retweete des photos volées. L’acteur Seth Rogen s’est insurgé dimanche soir: «Légalement, il ne devrait pas être toléré de reposter des photos volées.» 


La comédienne Mary Elizabeth Winstead, qui figure sur la liste, a lancé sur Twitter: «A ceux qui regardent ces photos que j'ai prises avec mon mari il y a des années, dans l'intimité de notre maison, j'espère que vous êtes fiers de vous». 


Cliquer sur les photos de Jennifer Lawrence nue revient à perpétuer l'abus, explique un article du Guardian

Ces piratages sont-ils fréquents? 

Un piratage aussi massif est heureusement exceptionnel. Le premier cas réel de hacking lié aux à des stars remonte à 2005, à en croire un expert en sécurité informatique interrogé par CNN. Des hackers avaient volé des photos sur le téléphone portable de Paris Hilton. Ils y avaient eu accès en répondant à la question «secrète» sur le nom de son chihuaha: «Tinkerbell».