Les enfants de Robin Williams rendent un hommage émouvant à leur père

DISPARITION Quelques jours après le suicide de leur père, les trois enfants de Robin Williams évoquent la mémoire de leur père avec beaucoup de tendresse...  

Anne Demoulin

— 

Robin Williams avec son épouse et ses enfants.
Robin Williams avec son épouse et ses enfants. — L. Gallo/ WENN/SIPA

Les deux fils de Robin Williams, Zachary et Cody, sont sortis du silence par le biais d’un communiqué, révèle le site américain E! Online. Sa fille, Zelda, qui a quitté les réseaux sociaux à la suite de commentaires cruels, a, quant à elle, écrit un texte sur son Tumblr.

«J’ai perdu mon père et mon meilleur ami»

Zachary, le fils ainé de l’acteur, âgé de 31 ans, se livre: «J’ai perdu mon père et mon meilleur ami. Le monde est devenu un petit peu plus gris. Je le porterai dans mon cœur tous les jours. Que ceux qui l’aimaient se souviennent simplement de lui comme étant quelqu’un de doux, aimable et généreux».

«Essayez d’apporter de la joie au monde comme il a cherché à le faire», conclut l’aîné des fils Williams.

«Le monde ne sera plus jamais le même sans lui»

Cody, son jeune frère a lui aussi exprimé son attachement à son père: «Il n’y a pas de mots assez forts pour décrire l’amour et le respect que j’ai envers mon père. Le monde ne sera plus jamais le même sans lui. Il va me manquer et il sera toujours présent avec moi pour le reste de ma vie. Je regarderai toujours en avant, jusqu’au jour où je le verrai de nouveau.»

«Une personne chaleureuse, même dans ses moments les plus sombres»

Zelda, sa fille s’était déjà exprimée rapidement sur Twitter, a écrit un texte sur son Tumblr: «Nous avons toujours été discrets sur notre vie privée. C’était notre façon de garder une chose pour nous avec l’homme que nous partagions avec le monde entier. Mais maintenant, il est parti, et c’est comme si j’étais mise à nue. La dernière journée passée avec lui était son anniversaire, et je serai éternellement reconnaissante d’avoir pu passer ce moment avec lui et mes frères, à partager des fous rires.»

«C’était une personne chaleureuse, même dans ses moments les plus sombres. Je n’arriverai jamais à comprendre comment il pouvait être aimé si profondément et en même temps ne pas trouver dans son coeur une force lui permettant de rester», conclut gravement la jeune femme, qui remercie tous ceux qui lui ont témoigné de la sympathie.