Botox: Jennifer Aniston «ne s’injectera pas de la merde dans le visage»

PEOPLE L’actrice américaine a critiqué les adeptes du produit déridant dans une interview…

A.Ch.

— 

Jennifer Aniston à la 85e cérémonie des Oscars, le 24 février 2013 à Los Angeles.
Jennifer Aniston à la 85e cérémonie des Oscars, le 24 février 2013 à Los Angeles. — John Shearer/AP/SIPA

Jennifer Aniston est vraiment trop sympa: interviewée par Bobbi Brown, créatrice de la marque de maquillage éponyme et rédactrice en chef de la rubrique Beauté de yahoo.com, l’actrice rigole sur l’âge, les tee-shirts sur mesure et les bagels qu’elle se permet (une fois par semaine) d’avaler. Mais quand on parle de Botox, Jennifer ne rigole plus: «Je ne m’injecterai pas de la merde dans le visage», a-t-elle lancé, comme un pavé dans la mare de silicone d’Hollywood.

Une question de confiance en soi

A 45 ans, l’actrice explique ne pas vouloir paraître «sans âge»: «A Hollywood, il y a une pression  pour ne pas vieillir. J’ai été témoin de femmes essayant de rester jeunes et de ce qu’elles se font pour cela. Je les remercie car grâce à leurs erreurs, je ne m’injecterai pas de la merde dans le visage», a déclaré Jennifer Aniston. L’affaire semble même bien énerver Jennifer, qui ajoute «Quand je les vois, ça me brise le cœur. Je me dis: «Mon Dieu, si tu savais comme tu as l’air encore plus vieille». Elles essayent d’arrêter le temps et tout ce que l’on voit c’est une personne peu sûre d’elle qui ne se laisse pas vieillir.» De toute façon, Jennifer est à l’abri puisque son fiancé la «tuerait si je touchais mon visage».

Pourtant, en 2011, Jennifer Aniston avait eu recours à quelques injections mais avait «rapidement senti que c’était un terrain glissant. Tous ces trucs cosmétiques sont vraiment ridicules sur moi», avait-elle déclaré à l’époque. Aujourd’hui, Jennifer mise sur l’hydratation, les traitements par rayons laser et les bonnes crèmes cosmétiques. Une fille toute simple, on vous dit.