Miss Atome, c'est de la bombe

— 

Les concours de miss, c’est comme les prix littéraires. Chaque année, un nouveau apparaît, et plus le temps passe, plus les critères de sélection sont alambiqués.
En la matière, une trouvaille russe bat tous les records: depuis 2004, la société d’exploitation des centrales nucléaires de Russie a lancé un concours baptisé avec bon goût «Miss Atome».

Il s’agit de sélectionner les plus belles femmes travaillant dans les entreprises du secteur nucléaire de l’ex-URSS. «Il y a beaucoup de belles femmes dans ce secteur. Depuis 2004, le nombre de candidates a été multiplié par trois. L'année dernière, elles étaient 220», a indiqué Ilia Platonov, un des organisateurs du concours.

Les candidatures sont attendues jusqu’au 20 février sur le site miss2007.nuclear.ru. Ensuite, les internautes pourront voter pour leurs trois bombes préférées. Il n’est même pas nécessaire de comprendre le russe, la langue de ce site Internet, pour participer.