Elle s'ébat avec Fiennes, elle est larguée par Qantas

PEOPLE Une hôtesse de la compagnie australienne Qantas a raconté son aventure en plein ciel avec l'acteur...

D'après AFP

— 

La compagnie australienne Qantas a indiqué lundi avoir licencié l'une de ses hôtesses après ses révélations détaillées sur ses ébats sexuels avec l'acteur britannique Ralph Fiennes dans des toilettes d'un avion volant vers l'Inde.
La compagnie australienne Qantas a indiqué lundi avoir licencié l'une de ses hôtesses après ses révélations détaillées sur ses ébats sexuels avec l'acteur britannique Ralph Fiennes dans des toilettes d'un avion volant vers l'Inde. — Brad Barket AFP/Getty Images/Arch.

La compagnie australienne Qantas a indiqué lundi avoir licencié l'une de ses hôtesses après ses révélations détaillées sur ses ébats sexuels avec l'acteur britannique Ralph Fiennes dans des toilettes d'un avion volant vers l'Inde.

"Qantas a annoncé ce jour avoir mis un terme au contrat de Lisa Robertson", a indiqué la compagnie dans un communiqué d'une seule ligne.

Cette décision intervient au lendemain de la publication dans le tabloïd britannique Sunday Mirror du récit par l'hôtesse de l'air de 38 ans de ses ébats avec l'acteur Ralph Fiennes, lors d'un vol entre l'Australie et Bombay.

"Ralph Fiennes est magnifique et l'alchimie entre nous était incroyable. Quelle femme refuserait de faire l'amour avec lui? C'est le meilleur amant que j'ai jamais eu, dix sur six", a-t-elle déclaré au journal.

Lisa Robertson a raconté que l'acteur avait commencé à l'embrasser derrière les rideaux de la cabine du personnel de vol, où elle prenait une pause. Tandis que les étreintes se faisaient plus passionnées, l'hôtesse a eu peur d'être aperçue et a décidé d'entraîner l'acteur vers les toilettes de la classe "Affaires", avoue-t-elle.

"J'étais une peu choquée qu'il ne porte pas de préservatif. Après réflexion, je pense que ce comportement est dangereux et hypocrite étant donné qu'il se rendait en Inde pour parler du sida", a déclaré l'hôtesse au Sunday Mirror.

"J'ai pensé que si j'étais renvoyée, le jeu en valait la chandelle. Je savais que c'était totalement contraire au règlement mais ça m'était égal", a-t-elle ajouté.

Dimanche, l'agent de l'acteur avait qualifié l'hôtesse de l'air "d'agresseur sexuel".

L'hôtesse a raconté avoir été découverte par le chef de cabine, qui l'a sanctionnée en l'obligeant à passer le reste du vol en classe "économique".

Elle a précisé qu'elle avait revu l'acteur durant une soirée à son hôtel à Bombay, et que par la suite elle avait tenté de le recontacter. "Je lui ai dit que j'avais pas mal de problèmes.... que des gens nous avaient vu sortir des toilettes, mais tout ce qu'il a répondu c'est «"il ne s'est rien passé"», a confié l'hôtesse.