Un juge refuse un prélèvement en urgence de l'ADN d'Anna Nicole Smith

AA avec AFP

— 

Retrouvée inconsciente dans une chambre du Hard Rock Hotel à Hollywood, elle est morte jeudi dans des circonstances floues. Un juge californien a refusé vendredi d'ordonner un test ADN en urgence sur le corps d'Anna Nicole Smith, demandé par les avocats d'un photographe qui affirme être le père du bébé de cinq mois de l'ancien mannequin de Playboy, héritier potentiel de millions de dollars.

Un rapport révèle que des narcotiques ont été retrouvés à côté de son lit. Sur la chaîne de télévision ABC, sa mère a affirmé: «je pense qu'elle a pris trop de médicaments... comme Danny (le fils d'Anna Nicole, mort en 2006 à vingt ans, nrdl)». L'autopsie de ce vendredi devraient éclaircir les circonstances de sa mort.

«A 14h49, l’hôpital qui a accueilli Anna Nicole Smith nous annonçait son décès», s'est contenté d'annoncer la police lors d'une conférence de presse télévisée.

L'Internet glose sur les dernières 24 heures d’Anna Nicole Smith. Le blogueur Perez Hilton prétend qu’il s’agirait d’une overdose: «celle qui idôlatrait tant Marilyn Monroe a subi le même sort», dit-il sur son blog. Ailleurs, les détails - glauques - pullulent: «elle s’est étouffée dans son propre vomi», soupçonne ici une employée de l’hôtel; , on raconte qu’elle était «tombée dans sa baignoire la veille, et qu’elle s’était fait mal à la tête».

Ces ragots ne sont que la malheureuse suite de ce que fut la vie de la bimbo, une série de rebondissements abracadabrantesques qui faisait les choux gras des rubriques people et faits divers des journaux.

... Plus d'infos à venir sur 20minutes.fr...