Les papys du rock assurent leur retraite

Sa.C.

— 

 
  —

Bien loin devant les chanteurs français, les artistes américains engrangent les millions de dollars. Avec 150,6 millions de dollars (116,4 millions d’euros), les Rolling Stones sont ainsi le groupe de musique ayant engrangé le plus de bénéfices en 2006, selon le classement établi par le magazine américain «Forbes».
Mick Jagger et les membres de son groupe «ne vendent pas énormément de disques en ce moment, mais ils n'ont pas de problèmes pour attirer leurs fans dans des concerts», écrit Forbes en expliquant que la dernière tournée des papys du rock leur a rapporté 138,5 millions de dollars (107 millions d’euros), soit la majeure partie de leurs revenus l'an passé.


Les Rolling Stones sont suivis du couple de musique country Tim McGraw et Faith Hill (102 millions d’euros) du trio également de country Rascal Flatts (85,4 millions d’euros) de Madonna (74,8 millions d’euros) et de Barbara Streisand (74 millions d’euros).
La tournée de 14 concerts de Madonna, intitulée «Confessions», lui a rapporté 89,5 millions (69,1 millions d’euros), tandis que Barbara Streisand, qui a fait son retour sur scène après avoir fait des adieux, a gagné 4,5 millions de dollars (3,4 millions de dollars) pour chacune des 20 étapes de sa tournée aux Etats-Unis.

En sixième position arrive un autre chanteur de country Kenny Chesney (69,6 millions d’euros), suivi de la chanteuse canadienne Céline Dion (65,8 millions), du groupe de rock Bon Jovi (60 millions), des Canadiens Nickelback (57,3 millions), et du groupe Dave Matthews Band (46,7 millions).
«Les dix premiers de la liste de «Forbes» ont au total gagné 973 millions de dollars (752,5 millions d’euros) en 2006, explique le magazine. C'est un chiffre légèrement inférieur aux 994 millions (769 millions d’euros) de l'an dernier. Mais vous ne les entendrez pas se plaindre». Tu m’étonnes.