VIDEO. Justin Bieber devant le juge pour conduite en état d'ivresse et acte de rébellion lors de son arrestation

A.G. et J.M.

— 

Le «mug shot» de Justin Bieber, arrêté en Floride le 23 janvier 2014 pour conduite en état d'ivresse.
Le «mug shot» de Justin Bieber, arrêté en Floride le 23 janvier 2014 pour conduite en état d'ivresse. — MIAMI DADE POLICE DEPARTMENT/AP/SIPA/REX FEATURES

Justin Bieber a été inculpé ce jeudi pour conduite en état d'ivresse, acte de rébellion lors de son arrestation et consommation d'alcool sans autorisation. Les rapports de l'arrestation ont été mis en ligne sur Twitter par la police de Miami, en Floride. Vêtu de l'uniforme orange des prisonniers, le chanteur canadien s'est vu lire ses chefs d'accusation par un juge, qui a fixé sa caution à 2.500 dollars. La note a vite été payée par le Bieb, qui a été acclamé par ses fans à sa sortie, à la mi-journée.

Le chanteur canadien de 19 ans a été arrêté ce jeudi par la police de Miami alors qu’il se trouvait au volant d’une Lamborghini de location jaune. Dans le rapport, il est indiqué qu'il se livrait avec une autre autre Lamborghini au drag racing, une course entre deux voitures organisée dans la rue. Le policier auteur du rapport précise que lors de l'arrestation, il avait «senti une odeur d'alcool dans l'haleine du conducteur», qui avait «les yeux injectés de sang». Justin Bieber aurait également refusé de suivre l'injonction du policier qui lui demandait de garder les mains sur le véhicule.

Soupçonné de consommer de la drogue et de passer des soirées olé olé, hué pour ses retards, pointé du doigt pour une altercation avec un paparazzi et maintenant arrêté par la police... Les choses ne s’arrangent pas vraiment pour Justin Bieber.