Quelle vie pour le bébé de Gad Elmaleh et Charlotte Casiraghi?

PEOPLE Le fils de Charlotte Casiraghi et de l'acteur Gad Elmaleh sera-t-il un jour prince de Monaco?...

Audrey Chauvet

— 

Charlotte Casiragi, la fille de la princesse Caroline de Monaco, et Gad Elmaleh, en mars 2013.
Charlotte Casiragi, la fille de la princesse Caroline de Monaco, et Gad Elmaleh, en mars 2013. — Valery Hache/AP/SIPA

C’est le second «royal baby» de l’année, mais lui a peu de chances de monter un jour sur le trône. Raphaël, le fils de l’acteur Gad Elmaleh et de Charlotte Casiraghi, la fille aînée de la princesse Caroline de Monaco, est né mardi soir à la maternité du centre hospitalier Princesse Grace. L’arrivée de ce nouveau membre dans la famille Grimaldi ne devrait toutefois pas bouleverser l’ordre de succession au trône, occupé depuis le décès de Rainier en 2005 par le prince Albert II.

«Objectivement, il y a peu de chances que le fils de Charlotte Casiraghi et Gad Elmaleh accède au trône parce que l'ordre de succession est déjà établi», a commenté le spécialiste des têtes couronnées Stéphane Bern, interrogé par RTL.  Actuellement, les premiers héritiers seraient les enfants issus du mariage entre Albert et Charlene Wittstock, comme le stipule l’article 10 de la constitution monégasque. Les deux enfants qu’Albert a eu hors mariage, bien que reconnus, n’ont aucun droit à la couronne.

Raphaël en sixième place

Charlène n’ayant pas encore donné de descendant légitime au prince, c’est sa sœur aînée, Caroline, qui est en deuxième position pour accéder au trône, suivie de son fils Andréa. C’est le fils de ce dernier, Sacha, né en 2013, qui aurait ensuite le titre de prince. Viendraient ensuite les frères et sœurs d’Andréa: Pierre puis Charlotte Casiraghi. Le petit Raphaël n’arriverait donc qu’en sixième position à une seule condition: que ses parents se marient. Or, aucun mariage n’a été évoqué pour l’instant entre Gad Elmaleh et Charlotte, qui rappelait en 2011 au magazine Vogue qu’elle n’était pas princesse: «Ma mère l'est, pas moi. Je suis la nièce d'un chef d'Etat et à ce titre, j'ai quelques devoirs de représentation, mais rien de contraignant ou de très exceptionnel».

Toutefois, les règles de succession sur le rocher peuvent rapidement fluctuer. Les spécialistes de la royauté monégasque rappellent ainsi que des amendements viennent régulièrement modifier les ordres d’accession au trône, selon la volonté du prince. Un coup de théâtre n’est donc jamais impossible sur le rocher.