Lady Gaga révèle qu'elle fumait quinze joints par jour

J.M.

— 

Le jour d'Halloween, Lady Gaga quittait son hôtel, à Londres, sous un immense parapluie coquillage, le 31 octobre 2013.
Le jour d'Halloween, Lady Gaga quittait son hôtel, à Londres, sous un immense parapluie coquillage, le 31 octobre 2013. — ZWAA/WENN.COM/SIPA

Dans une interview à Attitude, à l'occasion de la sortie le 11 novembre de son album Art Pop, Lady Gaga révèle une de ses addictions. Au magazine gay britannique, la chanteuse américaine explique qu’elle était accro à la marijuana, en fumant parfois jusqu’à «15 joints par jour». 

Mais si elle fumait autant, explique-t-elle, c’était pour atténuer la douleur, que lui avait causé sa blessure à la hanche. Un problème de santé qui l’avait obligée à annuler en février dernier la fin de sa tournée mondiale Born This Way Ball. Dans certains Etats des Etats-Unis, la consommation de marijuana est légale ou peut être vendue sur ordonnance pour des raisons médicales.

Une cure de désintox très particulière

Afin de se débarrasser de cette addition, elle a eu recours aux conseils d’une amie, l’artiste serbe Marina Abramović, qui lui a recommandé une expérience de désintox très particulière. «Marina Abramović m’a dit: OK, tu viens chez moi –pas de télévision, pas d’ordinateur, pas de marijuana, pas de nourriture, rien. Pendant trois jours, rien que l’art. Tu ne te nourris rien que d’art», rapporte The Mirror. Une expérience intense qui avait été postée en vidéo sur Internet.


Lady Gaga chante nue dans les bois, c’est la... par 20Minutes

Marina Abramović lui avait ainsi mis un bandeau sur les yeux pendant trois heures en la laissant errer dans la forêt. Un traitement pour que Lady Gaga «retrouve le chemin de chez elle». «Alors j’ai marché et j’ai commencé à pleurer parce que je ne m’étais pas senti autant connectée à la Terre depuis si longtemps», raconte la chanteuse de 27 ans.

Cette cure lui a fait du bien. Lady Gaga ne fume maintenant qu’«un petit peu la nuit».