Justin Bieber: Une enquête de police ouverte à Rio à l'encontre du chanteur

PEOPLE Le chanteur Justin Bieber est soupçonné d'avoir tagué illégalement le mur d'un hôtel désaffecté de la zone sud et touristique de Rio…

J.M. (avec AFP)

— 

Justin Bieber en concert au Paraguay, le 6 novembre 2013.
Justin Bieber en concert au Paraguay, le 6 novembre 2013. — Jorge Saenz/AP/SIPA

Une enquête a été ouverte à Rio de Janeiro à l'encontre du chanteur Justin Bieber, soupçonné d'avoir tagué illégalement le mur d'un hôtel désaffecté de la zone sud et touristique de Rio, a indiqué la police. La police a déclaré mercredi dans un communiqué à l'AFP «qu'une enquête a été ouverte» pour savoir si le jeune homme de 19 ans, idole des adolescentes actuellement en tournée au Brésil, avait reçu l'autorisation de la mairie pour taguer l'hôtel «comme l'allègue son équipe».

Un tag «Je suis en congé»

«Respecter la vie privée» et «Je suis en congé» sont les phrases taguées mardi soir par le chanteur qui a également réalisé plusieurs dessins. Il aurait été protégé par ses gardes du corps et des policiers brésiliens à proximité ne seraient pas intervenus. Ses gardes du corps ont menacé les paparazzi qui le photographiaient en train de taguer et la voiture de l'un d'eux a été atteinte par un pavé, selon le quotidien local O Dia.

Après Sao Paulo, Justien Bieber a donné un concert dimanche à Rio, mais depuis son arrivée vendredi il a collectionné les dérapages, souligne la presse. Il aurait ainsi causé des dégâts estimés à près de 6.000 dollars dans sa suite du Copacabana Palace après s'être vu refuser l'entrée du luxueux hôtel avec des prostituées. En conséquence, le chanteur canadien et son équipe ont été expulsés de l'hôtel. Ils devaient quitter le Brésil mercredi.