People

Crise de foi avant les Fêtes

La nuit, c'est tous les lundis avec Cédric Couvez

 C’est en athée intégriste que je suis allé fêter, lundi dernier à l’Etoile, le lancement du livre "L’Histoire mondiale des religions" : de Cro-Magnon à Raël. Si ni l’homme des cavernes, ni le meilleur ami des Eloïms n’ont daigné faire le déplacement, Massimo Gargia, le vieux briscard de la jet-set, n’aurait manqué pour rien au monde ce petit raout. Grand seigneur, l’Italien se déleste d’un billet de 20 g en échange du bouquin et cours taper la bise à l’abbé de la Morandais, le plus fashion des curés. Assis dans un recoin du club, l’auteur, Basile de Koch, n’a même pas le temps de goûter au buffet, submergé par les demandes de dédicaces. Pour le soutenir dans cette lourde tâche, toute sa famille est là : Frigide Barjot,son épouse actuelle, Karl Zéro, son frère depuis toujours, ses deux rejetons et même sa maman. Côté vedettes, Carlos taille le bout de gras avec Tex, le présentateur télé préféré des ménagères de plus de 50 ans. En fin de soirée, Lord Kossity pointe le bout de son nez et commande du cognac. Alors qu’il sort un nouvel album le 11décembre, le rappeur est en plein doute: «On me propose de chanter à la Star Ac’. T’en penses quoi Cédric? Eh bien… pas grand-chose à vrai dire, fais comme tu le sens mon pote.»

Le lendemain, petite virée au Vip Room pour le lancement du DVD d’OSS 117. Jean Dujardin fait une entrée de star dans le club des Champs-Elysées. Des danseuses du ventre se tortillent sur les rythmes égyptiens de la bande originale. De quoi prendre des forces pour aller dragouiller les Pussycat Dolls qui font leur aftershow à l’Etoile. Très en jambes,Tony Gomez, le maître des lieux, se lance dans une très convaincante démonstration de jerk avec les bimbos. Let’s dance!

Mercredi, je file au Planet Hollywood pour l’avant-première du dernier Scorsese. A la fin de la projo, FrédéricBeigbeder est effondré… Il a perdu ses papiers dans la salle de ciné. Le lendemain, la bourgeoisie parisienne se presse dans le salon de coiffure d’AlexandreZouari pour le lancement de ses mémoires, Confidences d’un magicien de la beauté.Notre David Copperfield du brushing câline le cuir chevelu d’EdouardBaer et celui de Line Renaud pendant que les gosses de riches trinquent dans les bacs à shampoing. La coupe est pleine…

Samedi soir, je me faufile dans le RER A, direction Disneyland Paris. Le parc d’attractions lance sa saison d’hiver. Marraine de l’Unicef, Laetitia Hallyday invite 150 jeunes défavorisés de Seine-et-Marne à fêter Noël avant l’heure. Hélène Ségara, Laurent Voulzy, Cauet, Fogiel et bien d’autres encore prennent la pose avec Mickey. Blanche-Neige baille discrètement et moi, je vais me coucher.