Naomi Campbell mise à la porte des Etats-Unis?

©2006 20 minutes

— 

La top-modèle Naomi Campbell, remise en liberté jeudi soir à New York après avoir été inculpée d'agression sur une de ses employées, devra répondre de cette accusation le 27 juin devant un juge de Manhattan, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.
La top-modèle Naomi Campbell, remise en liberté jeudi soir à New York après avoir été inculpée d'agression sur une de ses employées, devra répondre de cette accusation le 27 juin devant un juge de Manhattan, a-t-on appris vendredi de source judiciaire. — Evan Agostini AFP/Getty Images

La panthère des podiums a encore fait parler d'elle. Son avocat craint aujourd'hui que la dernière plainte pour violence déposée à son encontre ne lui ferme les portes des Etats-Unis, où elle vit une partie de l'année. « Cette nouvelle affaire risque d'entraver la délivrance de son visa de travail américain », a déclaré l'homme de loi. Cette fois, Naomi Campbell est accusée d'avoir furieusement griffé au visage une de ses collaboratrices.