Brigitte Bardot demande à Johnny de dénoncer la corrida

PEOPLE La présidente de la Fondation Brigitte Bardot a transmis une lettre au chanteur qui sera en concert à Nîmes jeudi...

avec AFP

— 

Brigitte Bardot and Alain Bougrain-Dubourg leave the Elysee Palace after a meeting with French President Nicolas Sarkozy, Paris, FRANCE-27/09/2007. 
Brigitte Bardot and Alain Bougrain-Dubourg leave the Elysee Palace after a meeting with French President Nicolas Sarkozy, Paris, FRANCE-27/09/2007.  — CHESNOT/SIPA

Johnny sera jeudi en concert aux arènes de Nîmes. L'occasion rêvée pour parler à son public de la corrida, estime Brigitte Bardot, qui a transmis une lettre à l'agent du chanteur, indique ce mercredi sa Fondation. 

«Le 27 juin, tu seras dans l'une des plus belles arènes de France, à Nîmes, et nous serions heureux que tu puisses dire quelques mots pour faire comprendre au public et aux journalistes que ce lieu sublime ne doit plus être un lieu de mort et de souffrance mais un lieu de fête et de culture», a-t-elle écrit le 6 juin. 

«Aujourd'hui, je me fais le porte-parole, auprès de toi, de nombreux défenseurs des animaux qui luttent contre la torture animale encore pratiquée dans quelques arènes», a ajouté BB, espérant qu'il transmettra «ces quelques mots d'espérance» .

Bardot espère «un impact symbolique fort»

«Une intervention de Johnny dans les arènes de Nîmes, dénonçant la barbarie de la corrida, aurait un impact symbolique fort car ces lieux peuvent et doivent devenir des lieux culturels rentables qui ne soient plus basés sur la torture d'un animal» , a déclaré à l'AFP Christophe Marie, porte-parole de la Fondation Bardot Il a par ailleurs rappelé que dans quelques semaines doit s'ouvrir au tribunal correctionnel de Nîmes le procès des aficionados qui avaient pris à partie soixante militants anti-corrida enchaînés, en octobre 2011, dans les arènes de Rodilhan (Gard).

En décembre 2004, Johnny Hallyday était le parrain du Noël des animaux, organisé à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) par la Fondation Bardot.