La robe de Mariah Carey craque en direct... La parodie porno de «Girls» n'amuse pas (du tout) Lena Dunham...

PEOPLE Retrouvez toute l'actualité des stars sur «20 Minutes»...

Emilie Cazal

— 

Mariah Carey en direct dans "Good Morning America" vendredi 24 mai. 2013. 
Mariah Carey en direct dans "Good Morning America" vendredi 24 mai. 2013.  — Erik Pendzich/Rex/SIPA

Dimanche 26 mai 2013

La robe de Mariah Carey craque en direct

C’est un «oops» évité de justesse. Mariah Carey s’apprêtait à interpréter son dernier tube en plein Central Park, où elle donnait un concert exceptionnel retransmis en direct à la télé américaine, quand tout à coup… une dizaine d’écureuils l’attaque et transforme sa robe en lambeaux en moins de dix secondes. Bon, pas tout à fait. Le dos de sa robe a simplement craqué. Ce que la chanteuse révèle immédiatement: «Oh merde, je crois que ma robe a craqué. Je t'aime Donatella (Versace) mais là ça a explosé ma chérie.» Elle se tourne pour montrer au public l’étendue des dégâts. Rien de dramatique, mais «ça, c’est un moment de télévision!» commente, ravie, la présentatrice. «Je dirais même un moment YouTube!» ajoute Mariah. Qui avait raison:

Julianne Moore a 52 ans et se passe de vos commentaires

«Julianne Moore, vous avez 52 ans. Comment le vivez-vous? Combien de temps résisterez-vous à la chirurgie esthétique?». Voilà les deux questions à ne pas poser si vous tombez sur Julianne Moore. Le magazine Du Jour estime qu’elle est l’une des actrices les plus féministes d’Hollywood. L’interview que la star a accordé au magazine ne l’a pas fait mentir. «On ne parle pas aux hommes de leur âge ou de leurs enfants. Ces choses sont importantes évidemment, mais je trouve ça un peu réducteur, quand la vie d'une femme se résume seulement à: parlez-moi de vos enfants et que pensez-vous de la chirurgie esthétique», a-t-elle lancé au magazine. «On a peur de vieillir parce qu'on a peur de mourir. Vieillir, c'est une manifestation physique de notre déclin, et je pense que c'est bouleversant pour la plupart des gens». Bien dit, Julianne.

Les orteils de Julianne se font la malle

Julianne toujours. Sur le tapis rouge de la première de Gatsby le Magnifique, les petits orteils de Julianne Moore se sont crus à la plage, au moment d’adopter la «pose éventail» d’une photo Instagram. Incapables de rester bien sagement dans les lanières de ses chaussures, ce qui n’a bien sûr pas échappé aux blogs mode. Quel terrible «fashion faux pas». Une pensée pour le créateur des sandales sans doute en pleine dépression nerveuse.

La parodie porno «Girls» n’amuse (pas du tout) Lena Dunham

Hustler, une société spécialisée dans les parodies porno de séries télé, compte déjà «Sauvés par le gong», «Beverly Hills» ou encore «Glee» parmi ses victimes. La prochaine cible est «Girls», et sa créatrice Lena Dunham est légèrement agacée. A ses un million d’abonnés sur Twitter, elle a expliqué pourquoi en trois points. D’abord «parce que Girls est intrisèquement féministe alors que Hustler est une société qui commercialise et monétise l’idée que se font les hommes de la sexualité féminine». Deuzio «parce que la principale raison pour laquelle je me suis lancée dans des scènes de sexe (simulées) était de contrer la conception faussée de l’acte du à la prolifération du porno». Troisièmement «parce que ça me dégoûte».