Lindsay Lohan évite la prison mais pas les paillettes

PEOPLE Elle a finalement accepté l'accord avec le juge et écope de 90 jours en rehab...

Emilie Cazal
— 
Lindsay Lohan arrive au tribunal de Los Angeles, le 18 mars 2013.
Lindsay Lohan arrive au tribunal de Los Angeles, le 18 mars 2013. — D. DOVARGANES/AP/SIPA

LiLo, LiLo, LiLo. Après avoir juré qu'elle plaiderait non coupable, notre catastrophe ambulante préférée a finalement accepté le deal de la justice, lundi, dans l'affaire de son accident de voiture de juin 2012. Pour sa «conduite dangereuse» (elle a encastré sa Porsche dans un camion) et avoir «menti» aux policiers (un délit) en affirmant qu'elle n'était pas au volant, elle écope de 90 jours de rehab et de 18 mois de suivis psychiatriques.

Au final, Lindsay, qui est plus ou moins en probation perpétuelle depuis 2007, s'en sort bien: elle risquait jusqu'à 240 jours de prison. Le juge a offert un conseil à la starlette: «Ne conduisez pas».

En retard au tribunal

Lundi, elle a bien failli manquer son audience. Après avoir raté deux vols comemrciaux depuis New York, elle a finalement voyagé en jet privé gentiment offert par une marque de boisson. Elle est arrivée avec plus d'une heure de retard au tribunal de Los Angeles, où un fan l'a accueillie en jetant des paillettes sur son passage (sans doute pour protester contre sa tenue WTF)

Alors que son dernier film, The Canyons, a été refusé par tous les festivals et qu'il devrait principalement sortir en VOD cet été, LiLo continue de se surpasser en matière de télé-réalité.