La polyphonie des vagins

© 20 minutes

— 

Avec un V comme victoire ? « Non, un V comme vagin... Mais la victoire est pour bientôt ! » Lundi soir, Eve Ensler a été accueillie par une grappe de célébrités au Théâtre du Rond-Point pour le V-Day parisien 2003. C’est la sulfureuse auteur des Monologues du vagin qui est à l’origine de cet hommage aux femmes qui « se battent contre la violence ». Une trentaine d’actrices, chanteuses ou militantes sont montées sur scène pour une lecture « canon » de la pièce. Passé en coup de vent pour soutenir ces dames, Bertrand Delanoë s’est rué sur Jean-Michel Ribes pour le serrer dans ses bras, ratant l’accueil triomphal réservé au mouvement Ni putes ni soumises .