Russie: Depardieu se voit offrir un poste de ministre

PEOPLE Costume folklorique sur les épaules, l'acteur s'est montré ravi de sa nouvelle nationalité...

E.O., avec AFP

— 

L'acteur français Gérard Depardieu a rencontré samedi soir le président russe Vladimir Poutine et a reçu son passeport russe, a annoncé dimanche le porte-parole de M. Poutine.
L'acteur français Gérard Depardieu a rencontré samedi soir le président russe Vladimir Poutine et a reçu son passeport russe, a annoncé dimanche le porte-parole de M. Poutine. — Mikhail Klimentyev afp.com

Gérard Depardieu, qui a reçu samedi un passeport russe, sur décision du président Vladimir Poutine, a été accueilli dimanche en grande pompe dans la région de Mordovie (Volga) où on lui a offert le poste de ministre de la culture et une maison.

A sa descente d'avion à l'aéroport de Saransk, ville de 300.000 habitants et capitale de la Mordovie (640 km à l'est de Moscou), Depardieu a été accueilli en fanfare par le gouverneur de la région et des femmes en costumes traditionnels qui ont chanté sur le tarmac. «Gérard Depardieu a été accueilli comme un héros» à Saransk, a indiqué une journaliste de la chaîne de télévision russe d'informations en continu Russie 24, ajoutant que l'acteur était venu fêter Noël orthodoxe, célébré le 7 janvier. 

Célébrité en Russie

Portant un manteau et une chemise à col ouvert, l'acteur français a aussitôt exhibé son nouveau passeport russe devant une nuée de caméramen et photographes qui l'attendaient à l'aéroport sous la neige. «Je suis très content, c'est très beau ici», a déclaré Depardieu, selon l'agence Interfax.

Le président Vladimir Poutine a accordé la citoyenneté russe à Gérard Depardieu qui a annoncé vouloir quitter la France et rendre son passeport français pour échapper à des impôts qu'il juge trop lourds. Peu après, l'acteur s'était félicité de ce geste dans une lettre où il exprimait son amour pour la Russie et pour le président russe. Il y faisait aussi l'éloge de la démocratie dans ce pays, ce qui a provoqué un concert de critiques en Russie et à l'étranger.

Région connue pour ses camps de travail

En Mordovie, le gouverneur de la région, Vladimir Volkov, a offert au citoyen russe Depardieu de choisir un appartement ou un endroit pour se faire construire une maison, au milieu d'une forêt et près d'une rivière, selon l'agence Itar-Tass.  Selon une source locale citée par l'agence Ria Novosti, le gouverneur a même proposé à l'acteur de devenir ministre de la Culture de Mordovie: «si Gérard Depardieu le souhaite, nous pouvons lui proposer ce poste», a-t-il dit.

La Mordovie est moins connue pour ses attraits touristiques que pour la vingtaine de camps de prisonniers qu'elle abrite aujourd'hui, et dont la création remonte à l'époque stalinienne, quand ils faisaient partie du Goulag. L'une des deux jeunes femmes membres du groupe Pussy Riot, condamnées à deux ans de camp pour une prière anti-Poutine en février 2012, purge sa peine en Mordovie.

Les médias russes, qui ont accordé une large couverture à la visite de Depardieu, ne précisent pas combien de temps l'acteur français envisage de rester en Russie. Depardieu doit comparaître mardi devant un tribunal de Paris pour conduite en état d'ivresse fin novembre. Très célèbre en Russie, Depardieu apparaît régulièrement dans diverses publicités, notamment pour la banque Sovietski et pour une marque de ketchup.