Une bande de copains et des affaires en cours

© 20 minutes

— 

Pour faire de la radio avec Laurent Ruquier ? Il faut de l’énergie, un poil d’humour et une voix atypique. « Ensuite, c’est du hasard et des rencontres », souffle l’humoriste, en comptant ses chroniqueurs. « J’ai des liens très forts avec eux, même si j’aime aussi travailler seul. » Et alors ? « On nous voit comme un tout. Si j’ai monté ma première pièce, La Presse est unanime, avec mes complices, c’est que les comédiens de théâtre rechignaient à me rejoindre. » Pour Le Président et la voyante, le film qu’il tournera cet été, même combat. « Les producteurs nous considèrent comme la nouvelle troupe du Splendid, ils refusent de nous séparer. » Qu’en pense le reste de la bande ? No comment... La production impose le silence pour « éviter de gêner les collaborateurs ». On a tout essayé. En vain.