Ils sont passés par le bistouri

— 

La star américaine Tom Cruise a indiqué mercredi sur France 2 qu'il ne comprenait pas les inquiétudes en France concernant l'Eglise de scientologie, secte dont il est adepte.
La star américaine Tom Cruise a indiqué mercredi sur France 2 qu'il ne comprenait pas les inquiétudes en France concernant l'Eglise de scientologie, secte dont il est adepte. — Damien Meyer AFP

Pour qui est fan de la série américaine Nick Tup, le dossier que propose Gala cette semaine sur les stars liftées tombe à point nommé. Après avoir assisté aux rhinoplasties et autres opérations sanguinolentes des docteurs Troy et McNamara, on est devenu plus curieux et compatissant à l’égard de « ceux » qui sautent le pas. Dans la série, névrosés, psychopathes, criminels en fuite, mannequins déprimés mais aussi citoyens lambda défilent dans le cabinet haut de gamme de Miami. Dans Gala, les candidates s’avèrent avant tout des actrices, chanteuses et mannequins. En couverture, notre Loana  nationale, qui – on ne s’en était pas douté – s’est offert une prothèse mammaire bonnet D pour 3 300 euros. Côté français, on découvre également que Josiane Balasko s’est faite refaire le nez, « pour éviter de vieillir en ressemblant à Coluche», que Véronique Sanson s’est faite lifter, qu’Axelle Red se fait injecter du Botox et que Ségolène Royal a opté pour un réalignement des dents (« comptez 1800 euros par dent » nous dit Gala).

Des pratiques qui semblent encore plus répandues Outre-Atlantique. Naomi Campbell et Teri Hatcher confient avoir eu recours au Botox ; Meg Ryan, Lara Flynn Boyle et Keira Knightley ont des lèvres étonnamment pulpeuses ; et bien sûr Pamela Anderson «reste l’exemple du paradis artificiel pour beaucoup d’hommes ». La palme revient toutefois à l’Anglaise Victoria Beckham : elle aurait fait retoucher «sa dentition, affiner son nez (assez épaté au départ il est vrai), augmenter sa poitrine, reçu des injections de Botox et subi une liposuccion du ventre ».

Les hommes ne sont pas en reste. Pierre Arditi « a eu la franchise d’avouer s’être fait tirer les paupières » et le créateur Jean-Claude Jitrois, à 62 ans, «assume parfaitement et parle sans tabou de ses opérations ». Quant à Tom Cruise, il aurait eu recours à une «chirurgie orthognathique (qui consiste à couper un morceau de mâchoire pour rééquilibrer le menton) ».

Moralité, selon les spécialistes : mieux vaut commencer tôt plutôt que d’être pris en flagrant délit de chirurgie esthétique à 50 ans… Allez les trentenaires, au Botox !