En images : Les monuments parisiens se parent de bleu pour célébrer la présidence française au Conseil de l'UE

diaporama La cathédrale Notre-Dame, la Tour Eiffel, ou l'Arc de Triomphe se sont illuminés à la couleur de l'Europe

O.J. avec AFP
— 
Une photo montre la cathédrale Notre-Dame illuminée en bleu pour marquer la présidence française du Conseil de l'UE, à Paris, le 1er janvier 2022.
Une photo montre la cathédrale Notre-Dame illuminée en bleu pour marquer la présidence française du Conseil de l'UE, à Paris, le 1er janvier 2022. — JULIEN DE ROSA/AFP

La France a pris samedi pour six mois la présidence tournante du Conseil de l'Union européenne avec un programme ambitieux, celui d'une Europe « puissante » et « souveraine », qui risque toutefois d'être bousculé par la nouvelle flambée de Covid-19 et la présidentielle d'avril.

A minuit, elle a succédé à la Slovénie, et laissera la place au second semestre à la République tchèque. Symbole de ce relais, la Tour Eiffel, la cathédrale Notre-Dame, et d'autres monuments parisiens se sont illuminés au même moment en bleu, couleur de l'Europe.


Réalisation : Olivier JUSZCZAK

  • Une photo montre le Sénat français illuminé en bleu pour marquer la présidence française du Conseil de l'UE, à Paris, le 1er janvier 2022.
    Une photo montre le Sénat français illuminé en bleu pour marquer la présidence française du Conseil de l'UE, à Paris, le 1er janvier 2022. — JULIEN DE ROSA/AFP

    Depuis le 1er janvier, la France a pris la présidence du Conseil de l’Union européenne pour six mois.

  • Une photo montre le Théâtre de l'Europe illuminé en bleu pour marquer la présidence française du Conseil de l'UE, à Paris, le 1er janvier 2022.
    Une photo montre le Théâtre de l'Europe illuminé en bleu pour marquer la présidence française du Conseil de l'UE, à Paris, le 1er janvier 2022. — JULIEN DE ROSA/AFP

    Le Conseil de l'UE représente les intérêts des 27 Etats membres face à la Commission et au Parlement européens.

  • Une photo montre l'institut de France illuminé en bleu pour marquer la présidence française du Conseil de l'UE, à Paris, le 1er janvier 2022.
    Une photo montre l'institut de France illuminé en bleu pour marquer la présidence française du Conseil de l'UE, à Paris, le 1er janvier 2022. — JULIEN DE ROSA/AFP

    La présidence semestrielle convoque les réunions des ministres, fixe l'agenda et conduit les négociations.

  • Une photo montre le quai d'Orsay illuminé en bleu pour marquer la présidence française du Conseil de l'UE, à Paris, le 1er janvier 2022.
    Une photo montre le quai d'Orsay illuminé en bleu pour marquer la présidence française du Conseil de l'UE, à Paris, le 1er janvier 2022. — JULIEN DE ROSA/AFP

    Pendant six mois, la France va donc disposer d'un important pouvoir d'influence pour faire avancer certains sujets et trouver des compromis à 27, même si l'exercice, très encadré, implique neutralité et doigté.

  • Une photo montre l'Hôtel de Ville illuminé en bleu pour marquer la présidence française du Conseil de l'UE, à Paris, le 1er janvier 2022.
    Une photo montre l'Hôtel de Ville illuminé en bleu pour marquer la présidence française du Conseil de l'UE, à Paris, le 1er janvier 2022. — JULIEN DE ROSA/AFP

    Emmanuel Macron ne présidera pas les sommets de chefs d'Etat et de gouvernement ou Conseils européens - un rôle dévolu au Belge Charles Michel - mais il pourra peser sur les discussions et intervenir en cas de crise.

  • Une photo montre l'Opéra Garnier illuminé en bleu pour marquer la présidence française du Conseil de l'UE, à Paris, le 1er janvier 2022.
    Une photo montre l'Opéra Garnier illuminé en bleu pour marquer la présidence française du Conseil de l'UE, à Paris, le 1er janvier 2022. — JULIEN DE ROSA/AFP

    Il s'agit de la 13ème présidence semestrielle tournante exercée par la France depuis 1958, et la première depuis 2008.

  • Une photo montre la Tour Eiffel illuminée en bleu pour marquer la présidence française du Conseil de l'UE, à Paris, le 1er janvier 2022.
    Une photo montre la Tour Eiffel illuminée en bleu pour marquer la présidence française du Conseil de l'UE, à Paris, le 1er janvier 2022. — EPN/NEWSCOM/SIPA

    Elle risque toutefois d'être bousculée par la nouvelle flambée de Covid-19 et l'élection présidentielle au mois d'avril.

  • Une photo montre la Tour Eiffel illuminée en bleu pour marquer la présidence française du Conseil de l'UE, à Paris, le 1er janvier 2022.
    Une photo montre la Tour Eiffel illuminée en bleu pour marquer la présidence française du Conseil de l'UE, à Paris, le 1er janvier 2022. — EPN/NEWSCOM/SIPA

    Symbole de ce relais, la Tour Eiffel et d'autres monuments parisiens se sont illuminés en bleu, couleur de l'Europe.

  • Une photo montre l'Arc de Triomphe illuminé en bleu pour marquer la présidence française du Conseil de l'UE, à Paris, le 1er janvier 2022.
    Une photo montre l'Arc de Triomphe illuminé en bleu pour marquer la présidence française du Conseil de l'UE, à Paris, le 1er janvier 2022. — GAO JING/CHINE NOUVELLE/SIPA

    Mais l'installation du drapeau européen sous l'Arc de Triomphe à Paris a aussi déclenché une polémique.

  • Une photo montre l'Arc de Triomphe illuminé en bleu pour marquer la présidence française du Conseil de l'UE, à Paris, le 1er janvier 2022.
    Une photo montre l'Arc de Triomphe illuminé en bleu pour marquer la présidence française du Conseil de l'UE, à Paris, le 1er janvier 2022. — JULIEN DE ROSA/AFP

    Les candidats d'extrême droite à la présidentielle, Marine Le Pen et Eric Zemmour, se sont dits « outrés » que le drapeau français ait été remplacé par celui de l'UE « au-dessus de la tombe du soldat inconnu ». Ce drapeau représente pourtant la solidarité et l’union entre les peuples d’Europe.

  • Une photo montre la cathédrale Notre-Dame illuminée en bleu pour marquer la présidence française du Conseil de l'UE, à Paris, le 1er janvier 2022.
    Une photo montre la cathédrale Notre-Dame illuminée en bleu pour marquer la présidence française du Conseil de l'UE, à Paris, le 1er janvier 2022. — JULIEN DE ROSA/AFP

    Il a été retiré dans la nuit de samedi à dimanche conformément au programme initial, a assuré l’Elysée. D'autres monuments parisiens seront illuminés en bleu pendant sept jours. 

  • Une photo montre la cathédrale Notre-Dame illuminée en bleu pour marquer la présidence française du Conseil de l'UE, à Paris, le 1er janvier 2022.
    Une photo montre la cathédrale Notre-Dame illuminée en bleu pour marquer la présidence française du Conseil de l'UE, à Paris, le 1er janvier 2022. — GAO JING/CHINE NOUVELLE/SIPA

    Ainsi, la cathédrale Notre-Dame s’est aussi parée de la couleur européenne.

  • Une photo montre le musée du Louvre illuminé en bleu pour marquer la présidence française du Conseil de l'UE, à Paris, le 1er janvier 2022.
    Une photo montre le musée du Louvre illuminé en bleu pour marquer la présidence française du Conseil de l'UE, à Paris, le 1er janvier 2022. — JULIEN DE ROSA/AFP

    Tout comme le musée du Louvre !

  • Une photo montre le Panthéon illuminé en bleu pour marquer la présidence française du Conseil de l'UE, à Paris, le 1er janvier 2022.
    Une photo montre le Panthéon illuminé en bleu pour marquer la présidence française du Conseil de l'UE, à Paris, le 1er janvier 2022. — JULIEN DE ROSA/AFP

    Et le Panthéon !

  • Une photo montre l'Hôtel des Invalides illuminé en bleu pour marquer la présidence française du Conseil de l'UE, à Paris, le 1er janvier 2022.
    Une photo montre l'Hôtel des Invalides illuminé en bleu pour marquer la présidence française du Conseil de l'UE, à Paris, le 1er janvier 2022. — JULIEN DE ROSA/AFP

    Des dizaines d'autres monuments seront aussi illuminés en bleu à travers toute la France, durant la première semaine de janvier.

Retourner en haut de la page