Deux jeunes filles réduites à l’esclavage

© 20 minutes

— 

Un couple qui exploitait deux jeunes Marocaines a été arrêté le 15 avril, à son domicile de Garges-lès-Gonesses. Le mari, dénommé Jamal, a été de nouveau placé en garde à vue, hier, après avoir été accusé de viols répétés par la plus jeune des deux filles. L’histoire débute à l’été 2001. Le couple rentre du Maroc avec une jeune fille de 24 ans, Fatima. Un an après, c’est une autre fille, Magda, qui fait le voyage. Avec la promesse d’être présentée à un mari et de vivre confortablement en France. Mais une fois arrivées, les deux femmes sont contraintes d’effectuer des ménages, sans aucune rémunération. Il y a dix jours, Fatima tente d’alerter la police, mais ses deux « propriétaires » l’en empêchent, l’attachent et la battent. Un peu plus tard, la police reçoit un appel anonyme et intervient. Fatima est prise en charge depuis par le Comité contre l’esclavage moderne à Paris, Magda est placée en foyer à Cergy.