Métro c'est trop pour les usagers de la ligne 13

©2006 20 minutes

— 

La ligne 13 craque. Hier, plusieurs élus communistes et les représentantes de l'Association des usagers des transports (AUT) et du Comité des usagers de la ligne 13 se sont réunis au métro La Fourche (17e). Objectif : faire entendre leurs voix en faveur du dédoublement et du prolongement de la ligne, ainsi que de son raccord à la 14. Une solution très coûteuse, qui doit d'abord être inscrite au contrat de projet 2007-2013 avant d'être envisagée.

La ligne 13 est la plus surchargée du réseau parisien, et celle sur laquelle les intervalles entre deux trains sont les plus longs. « Mercredi dernier, à 20 h 30, j'ai attendu 14 minutes à Saint-Lazare », témoigne une usagère. Une autre renchérit : « Sur cette ligne, on est toujours serrés comme des sardines. »

La région Ile-de-France se défend de délaisser cette partie du réseau parisien et avance les solutions mises en place. Ainsi, le système Ouragan de signalisation et de régulation des trains sera installé courant 2008. L'installation permettra à deux trains qui se suivent d'être au plus près l'un de l'autre et de réduire de 105 à 90 secondes l'intervalle minimal entre deux rames.

En attendant, le Syndicat des transports d'Ile-de-France financera, pour un coût de 2,3 millions d'euros, le fonctionnement d'une vingtaine de trains supplémentaires. La ligne 13 sera équipée de ces nouvelles rames d'ici à la fin 2006.

Pauline Théveniaud

Aux heures de pointe, la ligne 13 transporte 20 000 voyageurs par heure et connaît un taux de charge de 116 %, avec un train toutes les cinq minutes.