Un bassin flottant refait surface quai François-Mauriac

©2006 20 minutes

— 

Comme la piscine Deligny, elle espère bien devenir un haut lieu de la vie parisienne. Treize ans, presque jour pour jour, après la disparition de la seule piscine sur Seine de Paris, qui avait coulé à pic quai Anataole-France (7e), la capitale retrouve enfin à partir d'aujourd'hui un bassin flottant. La piscine Joséphine-Baker est une barque de bois et de métal, amarrée quai François-Mauriac, au pied de la bibliothèque François-Mitterrand (13e).

Avec son bassin de 25 mètres par 10, sa pataugeoire (50 m2), son solarium (590 m2), ses plages (447 m2), la piscine s'adressera à tous les Parisiens. Qui se baigneront dans l'eau de la Seine, puisque celle-ci sera filtrée et rendue potable.

Afin de devancer le succès auquel la piscine du quai François-Mauriac est promise, surtout durant Paris-plage, dont elle devrait être la vedette incontestée cette année, la Ville a fixé sa capacité d'accueil à 508 personnes, et surtout mis en place une tarification visant à assurer un roulement des baigneurs : 5 euros pour les deux premières heures, puis 5 euros l'heure supplémentaire.

Piscine Joséphine-Baker, ouverte les lundis, mercredis et jeudis de 10 h à 20 h, les mardis et vendredis de 10 h à minuit, les samedis et dimanches de 10 h à 20 h. Matinées sportives organisées les lundis, mercredis et vendredis de 7 h à 9 h.

Mickaël Bosredon