France-Portugal : la police veille aux débordements

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

« Pour l'instant, il n'y a pas eu d'affrontements, on espère que l'esprit sportif l'emportera. » Hier, Pierre Mure, directeur de l'ordre public et de la circulation, se voulait rassurant en vue du match France-Portugal de ce soir. Une rencontre sous haute surveillance, même s'il estime qu'il « n'y a pas d'antagonisme tel entre les deux communautés pour que ça dégénère ».

Deux mille agents concentreront leurs forces sur les Champs-Elysée et les rues adjacentes, mais aussi à Bastille, à Saint-Michel... La préfecture de police a tiré les enseignements de 1998, où une chauffarde était rentrée dans la foule, tuant une personne et en blessant une centaine d'autres. « Nous fermerons totalement la circulation aux abords des Champs-Elysées », précise Pierre Mure.

Un périmètre de sécurité sera également observé près des stades où est retransmise la compétition (lire ci-dessous). Après le match, Pierre Mure conseille donc de se déplacer « en transports en commun », et de « circuler en cas d'incident, pour que la police puisse intervenir ». Enfin, il rappelle que «samedi soir, on a vu des familles avec des poussettes. Ce n'est pas très sérieux, il ne faut pas emmener les jeunes enfants.»

En cas de victoire française, le dispositif sera également renforcé dimanche prochain. « Ce sera plus compliqué pour nous, mais on espère quand même que la France gagnera », assure Pierre Mure.

Magali Gruet

Il sera possible de voir le match en plein air ce soir au Parc des princes (16e), au stade Charlety (13e), au stade Jean-Bouin (16e), à Noisy-le-Sec (stade Huvier), Issy-les-Moulineaux (palais des sports), Clamart (44, route du Pavé-Blanc), Versailles (avenue de Paris) et Meudon (15, bd des Nations-Unies).