Restes humains du bois de Vincennes: Le couple dépeceur mis en examen

JUSTICE Le juge tente désormais de comprendre pourquoi ce couple est revenu en France et s'est dénoncé à la police...

William Molinié

— 

L'appartement du couple chinois.
L'appartement du couple chinois. — A. GELEBART / 20 MINUTES

Le couple chinois a laissé peu de souvenirs dans la résidence relativement huppée qu'il occupait rue Taine, dans le 12e arrondissement de Paris. A peine leur voisine de palier, encore tremblante, se rappelle qu'ils «faisaient pas mal de tapage» dans leur appartement situé au 5e étage. Bruyants dans l'intimité, mais discrets en public.

Hui Zhang, étudiante esthéticienne et Te Lu, agent commercial, tous deux en situation régulière, sont soupçonnés d'avoir tué un autre couple asiatique et leur bébé de 3 mois le 24%u202Fmai au soir après une dispute liée à la mort de cet enfant. Ils ont été entendus mardi par un juge avant d'être mis en examen pour «homicide volontaire» et placés en détention provisoire.

Zones d'ombres

Mais même si le mystère des bouts de corps dépecés et retrouvés dans le bois de Vincennes est en partie résolu, l'enquête se poursuit. Le juge tente désormais de comprendre pourquoi ce couple, qui assure être reparti en Chine après le double meurtre pour mettre son enfant «en sécurité» est revenu en France et s'est dénoncé à la police. «Ils disent que c'est le poids des remords», précise une source judiciaire.

Le bébé des victimes, lui, reste introuvable. «Ils racontent l'avoir jeté à la poubelle», renseigne une source policière. Enfin, l'appartement, examiné de près, ne comportait que très peu de traces de sang. Signe que le dépeçage et le démembrement des corps semblent avoir été réalisés de façon méticuleuse. «Les suspects ont expliqué l'avoir nettoyé à plusieurs reprises», explique une source judiciaire.