Vers une refonte complète de la tarification

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

C'est l'une des mesures les plus importantes de la mandature Huchon qui va être soumise au vote de l'assemblée régionale aujourd'hui. L'exécutif va proposer la mise en place d'une tarification sociale pour un million d'usagers des transports franciliens démunis, notamment les 370 000 bénéficiaires du RMI, les 405 000 bénéficiaires de la couverture maladie universelle complémentaire hors allocataires du RMI, et les 100 000 bénéficiaires de l'aide médicale d'Etat. Elle porte sur une réduction du prix de la Carte orange de 75 % dès le 1er octobre, puis sur la gratuité pour les allocataires du RMI en 2007. Coût de l'opération : 85 millions d'euros, sur les fonds propres de la région.

C'est le groupe communiste qui est à l'origine de cette mesure. « Même au sein de la majorité, certains élus ne sont pas d'accord. Nous, cela fait deux ans que nous affichons notre détermination sur cette question. On ne pouvait plus la retarder, ou on allait droit vers une crise politique avec la majorité, explique Gabriel Massou, leader du groupe communiste à la région. Le président Huchon a opté pour la bonne solution, car elle va permettre à la majorité de voter le texte. »

Le groupe MRC (Mouvement républicain et citoyen) a toutefois fait savoir qu'il demeurait « sceptique quant à des mesures de gratuité complète qui ne valorisent pas le service public aux yeux des usagers ». Et le débat promet d'être animé avec l'opposition. Roger Karoutchi, leader de l'UMP, estime que « c'est du faux social : le vrai aurait été de dire que tout le monde a droit à une réduction (...). Pourquoi un smicard de la grande couronne doit-il payer 140 e par mois pour un coupon de Carte orange ? »

D'où la question d'une refonte du système de tarification. Beaucoup d'élus, de l'opposition comme de la majorité, estiment qu'il n'est plus adapté à la réalité des Franciliens et qu'il est parfois incohérent, voire injuste. La réduction du nombre de zones devrait être le prochain chantier de la région et du Syndicat des transports franciliens.

Mickaël Bosredon