Puteaux inaugure un complexe sportif «fait maison»

©2006 20 minutes

— 

De l'extérieur, avec ses grandes colonnades, on dirait un temple antique. Le nouveau Palais des sports de l'île de Puteaux (Hauts-de-Seine), qui ouvrira ses portes demain au public, à partir de 15 h, a tout d'un projet pharaonique. Bassins de natation intérieur et extérieur, salles de musculation (320 m2), d'escrime (460 m2) et de danse (800 et 84 m2), sauna, hammam, jacuzzis, fauteuils relaxants : les équipements, dernier cri, sont omniprésents. Premiers bénéficiaires : les Putéoliens, même si la ville se dit attachée à promouvoir un accès « le plus large possible » au site. « Sur 43 000 habitants, 8 000 pratiquent régulièrement un sport. En proposant une vingtaine d'activités, essentiellement aquatiques, ce complexe de 8 000 m2 sera un centre névralgique capable de répondre à leurs attentes », explique Olivier Bensadoun, directeur du service des sports. Lancé il y a trois ans, le chantier a été supervisé par le cabinet d'études et de programmation de la ville.

Le tout a un coût. La municipalité (UMP) évoque une somme de 19 millions d'euros. L'opposition, elle, parle de 30 millions d'euros « hors aménagements intérieurs ». « Avec un système d'assainissement des eaux usées de 3 millions d'euros, on risque même de dépasser ce chiffre », estime Christophe Grebert, administrateur du site monputeaux.com. Un budget presque entièrement supporté par la mairie, le conseil général des Hauts-de-Seine ayant participé à hauteur de 200 000 e. Pour ce premier week-end, l'accès est gratuit pour les Putéoliens et à 8 e pour les non-résidents.

Aymeric Janier