Maxi-médiathèque, mini-dépenses

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

L'est de Paris tente de rattraper son retard en matière d'équipements culturels. Aujourd'hui à 11 h 30, la première pierre de la future médiathèque de la rue de Bagnolet (20e) sera posée, tout près du très populaire quartier Saint-Blaise. Le bâtiment sera livré début 2008 et proposera, sur 4 200 m2 et trois niveaux, un espace enfant, du multimédia, un auditorium, des salles d'exposition... Le tout dans un écrin de verre, imaginé par le cabinet d'architecture Roland Castro. « L'Est avait besoin d'un grand ensemble culturel, d'une taille significative, bien visible », estime Fabienne Giboudeaux, déléguée (Verts) du 20e chargée de l'Urbanisme, qui regrette cependant que « le choix architectural ait échappé à la Mairie ».

En effet, la construction de la médiathèque est le fruit d'un arrangement entre la Ville et un promoteur immobilier. Ce dernier a acheté le terrain, un ancien garage à voitures, et a obtenu l'autorisation d'y réaliser un hôtel et des logements privés. En échange, il y construit aussi la médiathèque, en choisit le cabinet d'architectes, et cède le bâtiment à la Ville une fois les travaux terminés. Mais à un prix bien plus avantageux que si la Mairie avait dû entièrement le financer. « Cela nous permet de réaliser un équipement à moindres frais, mais nous sommes privés d'un concours d'architectes. Et puis ce cabinet n'est pas très sensible aux considérations environnementales », s'inquiète Fabienne Giboudeaux. Les amoureux de la verdure pourront toujours se consoler au milieu des érables, platanes et autres joncs qui orneront le patio.

 Magali Gruet