Coup de pouce en langue des signes

— 

Me Normier parle la langue des signes.
Me Normier parle la langue des signes. — K. CRONA / 20 MINUTES

Plus qu'une semaine pour remplir sa déclaration de revenus… Pour les allergiques aux formulaires administratifs, l'aide des avocats fiscalistes du barreau de Paris, qui ont mis leurs compétences au service des contribuables ce jeudi, s'est révélé précieuse. Et pour la première fois cette année, des malentendants ont pu bénéficier de cette permanence gratuite à la mairie du 9e arrondissement. « Cela correspond à une attente, assure Christiane Féral-Schuhl, bâtonnière de Paris. Nous ne pouvons pas laisser de côté une partie de la population. » Le 9e n'a pas été choisi au hasard. « Je dis toujours que la langue des signes est la première langue étrangère dans l'arrondissement, qui compte des institutions ou encore le théâtre d'Emmanuelle Laborit », plaisante le maire (PS), Jacques Bravo. Pourtant, pour cette première édition, il n'y avait pas foule à la consultation spécialisée. « J'ai un vrai rôle à jouer, soutient cependant Grégoire Normier, avocat qui a d'abord appris la langue des signes pour communiquer avec sa sœur. Il y a un vrai problème d'accès au droit pour les malentendants. Par exemple, il est difficile d'obtenir un interprète lors d'une audience. » Pour lui, les formulaires de déclaration de revenus préimprimés ne posent pas de problème particulier aux sourds. « Mais il faut les rassurer, leur dire que tout va bien. Ce sont des personnes qui ont pu être abusées et sont fragilisées. »Hélène Colau