Soupçons sur un imam

©2006 20 minutes

— 

Emoi dans la communauté musulmane en Seine-Saint-Denis. Connu comme un des initiateurs du dialogue interreligieux dans le département, le fondateur du premier collège musulman de France à Aubervilliers, Dhaou Meskine, est mis en cause dans une affaire de financement du terrorisme. Seize personnes ont été gardées à vue depuis lundi dans l'entourage de cet imam de Clichy-sous-Bois, secrétaire général du Conseil des imams de France.

A l'école de la Réussite, le collège musulman, on assure qu'« il n'y a jamais eu de soutien financier venant de l'étranger ». Le responsable administratif, Fayçal Meina, a précisé que pour équilibrer le budget, « de l'argent est récolté chaque année auprès des familles et de donateurs ». Le dernier contrôle des impôts « n'a donné lieu à aucun redressement fiscal », ajoute la principale, Yvonne Fazilleau.