Les Roms de Sucy en sursis

— 

Les Roms de Sucy-en-Brie (Val-de-Marne) seront fixés sur leur sort le 7 juin. Jeudi, le tribunal de Boissy-Saint-Léger a étudié une demande d'expulsion formulée par la communauté d'agglomération, propriétaire du terrain sur lequel seize adultes et dix enfants se sont installés. L'avocat de l'intercommunalité a demandé leur expulsion sans délai : un atelier Cartier, générateur d'emplois, doit venir s'implanter sur ce terrain en friche depuis 2007. « J'ai demandé au juge de faire primer l'humain sur la propriété, explique Me Karsenti, l'avocat des Roms. J'ai aussi invoqué le droit au logement et ceux de l'enfant : quatre jeunes sont scolarisés. »
Cette demande d'expulsion arrive alors que ces familles bénéficient d'une exceptionnelle solidarité. Un comité de soutien leur offre une assistance logistique et l'association Habitats solidaires propose de construire des logements compatibles avec leur mode de vie. Si Me Karsenti n'est pas sûr de l'issue de la procédure judiciaire, il espère obtenir un délai, « au moins jusqu'à la fin de l'année scolaire ».H. C.