La Nintendo 3DS entre au Louvre

CULTURE La console de Nintendo sert d'Audioguide au musée du Louvre...

Joël Métreau

— 

Une console 3DS pour Audioguide.
Une console 3DS pour Audioguide. — v. Wartner/20 Minutes

«La Joconde», son sourire énigmatique, ses yeux délicats et une foule de visiteurs devant… En attendant son tour, on peut admirer les détails du tableau de Léonard de Vinci en zoomant sur l'écran supérieur de la 3DS. Depuis ce mercredi, au Louvre, la console de jeux de Nintendo sert d'Audioguide. Une cinquantaine d'œuvres ont été photographiées en haute résolution, voire modélisées en trois dimensions, pour apparaître sur la console. Des statues peuvent se révéler sous d'autres angles: La Victoire de Samothrace vue du dessus, c'est possible.

Un dispositif unique au monde

Bien sûr, comme son nom l'indique, l'Audioguide comporte 700 commentaires d'œuvre, qu'on peut écouter au hasard des déambulations ou en suivant des parcours thématiques, comme «chefs d'œuvre» en 45 minutes. L'une des innovations majeures de cet Audioguide, c'est la géolocalisation. «Dans le musée, les gens se perdent. On va pouvoir être guidé pas à pas grâce à la couverture wi-fi», explique Agnès Alfandri, chef du service multimédia du Louvre.

Cliquer sur l'onglet «Où suis-je?» de l'écran tactile et l'emplacement du visiteur apparaît sur un plan. A l'écran supérieur, des photos l'aident à se repérer. Et en relief si l'on le souhaite. Pour rendre la console? Un itinéraire fléché indique la sortie. Le musée du Louvre, qui n'a rien dépensé pour ce dispositif grâce aux partenariats, aurait pu choisir la tablette numérique. «Mais la 3DS est un objet robuste. Elle a été conçue aussi pour des enfants», rappelle Agnès Alfandari.

«Ce n'est pas un gadget, assure Hervé Barbaret, administrateur général du musée. Il s'agit de lier le patrimoine à l'univers innovant du divertissement interactif.» Les nouvelles technologies et le multimédia font une entrée remarquée dans les musées parisiens. En acceptant que le Google Art Project s'immisce au musée d'Orsay, ses responsables espèrent attirer de nouveaux visiteurs. «Le Louvre, c'est vaste et impressionnant, reconnaît Agnès Alfandri. L'introduction d'un objet familier pour les jeunes et les familles permet aussi de leur dire que le musée, c'est cool.»

Sept langues

Quelque 1.500 Audioguide seront disponibles ce mercredi, en sept langues, 5.000 à terme. Sa location plein tarif coûte 5 euros. Pour les personnes handicapées, des parcours spécifiques seront peu à peu proposés.