La porte de Vanves tire la couverture

©2006 20 minutes

— 

Les habitants du 14e arrondissement vont devoir s'armer de patience, car ils n'en ont pas fini avec les travaux. Après le chantier du tramway des Maréchaux sud, celui de la couverture du périphérique au niveau de la porte de Vanves commencera ce soir pour durer jusqu'en janvier 2008. Quelque 260 mètres de couverture sont à construire, créant, de la porte de Brancion jusqu'à 40 mètres au-delà de l'avenue de la porte de Vanves, un tunnel d'un seul tenant de 410 mètres. Un gain acoustique indéniable. « Les riverains verront le niveau sonore baisser de 10 décibels », assure Serge Méry, vice-président du conseil régional chargé des Transports. « Aujourd'hui, certains habitants ne peuvent pas regarder leur télé fenêtre ouverte tant il y a de bruit et de pollution », témoigne Pierre Castagnou, maire (PS) du 14e.

L'amélioration sera aussi environnementale puisqu'un parc de 7 000 m2, réservé aux piétons et aux « circulations douces », vélos et rollers, verra le jour en bas des immeubles. Il « servira de lien entre Vanves, Malakoff et Paris » selon Pierre Castagnou, qui espère y implanter une « maison intercommunale ». Le jardin sera « de toute façon incliné, peut-être en terrasses », ajoute-t-il, et il comportera des aires de jeux pour les enfants et les adolescents. Les premières plantations pourraient se faire à l'automne 2008.

En attendant, les riverains devront « forcément subir des nuisances », mais les entrepreneurs se sont engagés à utiliser les machines les plus silencieuses, « surtout la nuit ». « Cette couverture, les habitants la demandent depuis dix ans. Ils ne vont pas nous la reprocher aujourd'hui », assure, confiant, Pierre Castagnou.

Magali Gruet

Sur le périphérique, les voitures circuleront sur deux files au lieu de trois durant les nuits de juin à décembre, et en journée en août. Des fermetures de nuit dans l'un des deux sens sont à prévoir à partir de novembre.