Bilan potable pour L'eau

Hélène Colau

— 

«D'une façon générale, l'eau distribuée est de bonne qualité », s'est réjoui hier Laurent Chambaud, directeur de la santé publique au sein de l'agence régionale de santé (ARS), lors de la présentation du bilan de la qualité de l'eau du robinet en Ile-de-France. Pour réaliser cette étude, l'ARS a procédé en 2010 à plus de 25 000 prélèvements inopinés dans toute la région.

Encore trop de pesticides
Effectivement, les chiffres semblent encourageants : 99,9 % des Franciliens ont ainsi eu accès à une eau conforme aux normes concernant les bactéries et les nitrates. Ils sont 94,6 % à avoir bu une eau dont la teneur en pesticides est en règle. Oui, mais les autres ? En 2010, 7 451 Franciliens ont été exposés à une eau trop riche en nitrates et 17 182 à une eau contaminée par des pesticides. « Attention, une eau non conforme n'est pas pour autant dangereuse à boire », nuance Gilles Balloy, ingénieur au service des eaux de l'ARS. D'après l'agence, aucune maladie liée à la qualité de l'eau ne se serait déclarée à ce jour. Même si elle reconnaît qu'une personne buvant sa vie entière deux litres d'eau non conforme par jour s'expose à des risques de cancer. Pour cette raison, dans les communes où les polluants dépassent les valeurs limites, la consommation d'eau du robinet est fortement déconseillée, en particulier pour les personnes sensibles. En 2010, 27 communes ont ainsi dépassé les limites concernant les pesticides. Toutes en Seine-et-Marne, qui compte beaucoup de terres agricoles. Un diagnostic utile, puisqu'il permet aux autorités sanitaires de réagir. « En 2005, 200 000 personnes étaient soumises à des problèmes de qualité de l'eau dans ce département. Grâce à un plan de prise en charge, en cinq ans, un tiers d'entre elles ont retrouvé une eau de qualité », se félicite l'ARS.

Volontaires

L'ARS cherche à Paris des personnes chez qui elle pourrait effectuer des prélèvements et les analyser. Elle s'intéresse en particulier aux Parisiens vivant dans les étages d'immeubles construits avant 1955. www.ars.iledefrance.sante.fr