PS : la diversité cache mal les rivalités

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

Les levées de boucliers des alliés du député sortant Michel Charzat n'ont pas fait flancher le parti socialiste. Hier soir, lors de sa réunion hebdomadaire, le PS a confirmé le gel de la 21e circonscription de Paris, réservée à une femme pour les prochaines élections législatives. Il souhaite y désigner une candidate «issue de l'immigration», afin d'assurer «la diversité» à l'Assemblée nationale.

La procédure, appliquée par ailleurs dans quarante circonscriptions, exclut de fait un vote des militants. Dans la 21e circonscription, six femmes, tous courants confondus, s'étaient pourtant déclarées candidates depuis quelques semaines, mais elles devront désormais s'en remettre au choix de la direction du PS où une bataille sans merci entre les motions est déjà engagée.

Dans le camp fabiusien du maire du 20e et député Michel Charzat, on crie à « l'anti-démocratie ». Sa candidate, Sophia Chikirou, une Kabyle de 27 ans diplômée en@ communication politique, avait en effet toutes les chances de l'emporter auprès des adhérents PS, « car Michel Charzat possède des réseaux et des équipes très bien organisées depuis vingt-cinq ans dans la circonscription », déclarent en choeur plusieurs candidates. Hier midi, Sophia Chikirou pointait encore « l'importance du vote, qui apporte une légitimité au candidat », et assurait avoir «eu confirmation lundi soir que le PS allait annoncer qu'il maintenait le scrutin ». Il n'en a rien été.

George Pau-Langevin, une avocate antillaise candidate proche de Hollande et de Delanoë, plaide de son côté pour « la fin du “patrimonisme”. Si on laisse faire les choses sans intervenir, à l'arrivée ce sera toujours les mêmes. Le parti doit bouger ». La rumeur dit qu'elle aurait toutes les chances d'emporter l'investiture.

Nathalie Kaufmann, candidate déclarée et adjointe aux Sports à la mairie du 20e, exclue car n'appartenant pas à une « minorité visible », « approuve toutefois le choix du PS, car des élections auraient manqué de transparence. La tambouille interne n'est pas belle à voir ».

Magali Gruet

Nadjet Boubekeur, candidate NPS et Ouarda Karraï, proche de la motion Hollande, restent pour l'instant en course. La désignation aura lieu début juillet.