La mère et ses deux enfants retrouvés morts

— 

Le quartier était réputé calme, bordé de pavillons et habité de familles, et le drame qui s'est déroulé dans la nuit de dimanche à lundi laissait hier les riverains pantois. Une mère et ses deux enfants de 10 et 14 ans ont été retrouvés sans vie à leur domicile de Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis).

Le père n'aurait rien entendu
Ils ont tous trois reçu une balle de fusil de chasse dans la poitrine en pleine nuit, et le père qui dormait tout habillé sur le canapé dit ne rien avoir entendu. C'est lui qui a donné l'alerte vers 8 h du matin en appellant les secours. Il a expliqué qu'ils avaient dîné tous ensemble la veille, puis qu'il s'était endormi dans le salon. Il assure n'avoir aucun souvenir et n'avoir rien entendu du drame. La police enquête pour savoir s'il s'agit d'un triple homicide, ou si la mère aurait pu tirer sur les enfants avant de se donner la mort. Elle avait notamment laissé une lettre qui expliquait qu'elle avait détourné de l'argent à son employeur, en sa qualité de comptable. La police avait bouclé le quartier et était hier sur les lieux du crime pour recueillir des indices et ne laisser aucune piste de côté. Le mari, âgé de 36 ans, a été placé garde à vue pour savoir si il pourrait être l'auteur du crime. Il devait notamment subir des analyses toxicologiques pour savoir si il était sous l'emprise d'alcool ou de stupéfiants, et son emploi du temps au cours de la nuit devait être passé au peigne fin.

cellule psychologique

Les deux enfants de 10 et 14 ans étaient scolarisés en primaireet au collègue à Livry-Gargan. La police réfléchissait hier à la possibilitéde mettre en place une cellule psychologique dans ces deux établissements, afin d'expliquer la situation à leurs camarades de classe.