Profs du 93 en colère

©2006 20 minutes

— 

Mobilisation en demi-teinte des enseignants hier en Seine-Saint-Denis. Les syndicats (Snuipp, Snes, SUD et CGT-Education) parlent de 35 à 40 % de grévistes, le rectorat de 15 % pour le primaire, 17 % dans les collèges et 5 % en lycée. Les enseignants réclament une rallonge de moyens pour la rentrée. « Les lois Fillon et de Robien, avec le socle commun de connaissances, proposent une école au rabais aux enfants des milieux défavorisés », expliquait hier Goulven Kérien, délégué général du Snes 93. Si les grèves précédentes et l'envie de terminer les programmes expliquent la faible mobilisation, la Seine-Saint-Denis « reste le seul département à se bagarrer à cette période de l'année », remarquait-il.