PARIS - Des détenus se rebellent

— 

« Une mini-mutinerie ». Quarante-six détenus de la maison d'arrêt de Nanterre (Hauts-de-Seine) ont refusé hier matin de regagner leur cellule. « Ils ont saccagé le bureau des surveillants et cassé du matériel informatique », indique David Mahieux, responsable de FO-Pénitentiaire. Cette rébellion a nécessité le recours à l'unité spéciale chargée de la sécurité. « Ils se sont révoltés car le chauffage ne fonctionne pas », avance une source policière. L'administration pénitentiaire n'a pas confirmé hier cette information.W. M.