Grève dans les crèches, les parents s'en mêlent

©2006 20 minutes

— 

Voilà une semaine qu'une partie du personnel des crèches municipales de Paris est en grève, demandant la création d'un millier de postes dans les 395 établissements existants. « Nous poursuivons la grève, à raison d'une heure par jour pour des raisons financières, annonce Paul Legal, secrétaire général du syndicat CFTC de Paris. Nous sommes soutenus par les parents, qui sont venus nombreux samedi à la manifestation devant l'Hôtel de Ville. Près de 2 000 d'entre eux ont signé notre pétition. »

La grève n'entraîne plus de fermeture d'établissement et d'après la Mairie, « il n'y a plus que 65 grévistes sur les 6 000 employés. » Olga Trostianski, adjointe au maire chargée de la Petite enfance, préconise une «meilleure organisation du travail » et se veut rassurante : « Les parents n'ont pas à s'inquiéter. Toutes les normes de sécurité sont respectées.»

Jeanne Dréan

Un nouveau rassemblement, organisé par l'intersyndicale CFTC, CGT, FO et Supap/FSU, est prévu samedi prochain, à partir de 14 h place de l'Hôtel-de-Ville. La manifestation précédente avait réuni samedi dernier près d'un millier de personnes.