La ligne 368, héroïne d'un rap à Sarcelles

Magali Gruet

— 

Basilio, habitant de Sarcelles et conducteur de bus, rend hommage à sa ville dans un rap.
Basilio, habitant de Sarcelles et conducteur de bus, rend hommage à sa ville dans un rap. — V. WARTNER / 20 MINUTES

Bienvenue à bord du trois, six, huit. La ligne de bus sur laquelle conduit chaque jour Pascal Basilio, chauffeur RATP de 37 ans à Sarcelles (Val-d'Oise), sa ville natale. Elle a la particularité de ne pas quitter la ville, « elle tourne en rond sans jamais en sortir », s'amuse Pascal. Il lui a consacré un rap qui fait le buzz sur Internet, avec un clip qui affiche déjà 14 000 vues sur YouTube en deux semaines.

Des figures du quartier
« C'est un hommage, marrant et décalé. J'ai voulu montrer que même dans les transports, les choses peuvent bien se passer », raconte-t-il. Il a fait participer les figures du quartier, « les champions de France de freestyle basket, Stereo Black Star, qui a fait un clip avec un gars de la Star Ac', et aussi des amis qui ont une marque de vêtements ». Le résultat, avec son bus pour fil rouge, est bon enfant. Même si tout n'est pas rose au volant du bus 368. Pascal Basilio raconte les bousculades pour monter à la sortie de l'école, les canicules dans les rues de la cité, ou le deal au quotidien. « Ignorer les leurs [les dealers] pour esquiver les procédures, par la porte de derrière se mêlent fraudeurs et poussettes », chante Basilio. Côté musique, il s'est associé à Patrick Perran, un conducteur de RER D de 40 ans, « ingé son et guitariste » rencontré à l'université de Villetaneuse (Seine-Saint-Denis). Un troisième homme, directeur du studio Bluegamm, entre aussi dans la danse il y a un an. « C'est un rappeur atypique, qui prend en compte la musique et les musiciens », confie Michel Taitinger, coproducteur. Un maxi cinq titres a vu le jour, l'album est prévu pour le printemps, et Basilio fera la première partie de Sirano le 24 mars lors d'une représentation à Sarcelles. « Il aime la scène et a travaillé un concept de concert », prévient Michel Taitinger. « Il est même question de caler une date juste pour nous ! » s'enthousiasme Pascal. « Je t'emmène en voyage, ici c'est une autre France », chante-t-il dans « 368 ». Ses fans devraient apprécier la balade.
www.facebook.com/basilio.official