PARIS - « Il faut que les salariés aient le choix »

— 

V. BOISOT / 20 MINUTES

Annie, 53 ans
Argenteuil (95)
« Je comprends que certains employés soient dans la nécessité d'avoir de plus gros revenus et donc qu'ils décident de travailler le dimanche pour gagner plus. Mais cela me gêne que les magasins soient tous ouverts : pour moi, le dimanche est réservé à la famille et au repos. Et il faut surtout faire attention à ce que ce genre de décision ne soit pas laissée au libre-arbitre des patrons de commerces, sans que les employés aient leur mot à dire. »