Escroquerie aux Assedic: jusqu'à trois ans de prison ferme requis

©2006 20 minutes

— 

Le ministère public a requis hier des peines allant de huit mois à trois ans de prison ferme contre les principaux responsables d'une affaire de détournement et de blanchiment d'argent. Trente personnes comparaissent à Nanterre (Hauts-de-Seine) dans ce dossier. Certains prévenus auraient permis de détourner, entre 1997 et 2004, 1,5 à 2 millions d'euros et de blanchir un autre million, au préjudice des Assedic. Ils avaient créé 240 emplois fictifs au sein de sociétés de transports basées à Bagneux.