Autolib' démarre pour de bon

Hélène Colau

— 

Top départ pour Autolib'. Après deux mois de tests, le maire (PS) de Paris, Bertrand Delanoë, a lancé officiellement hier le système de voitures électriques en libre-service. « C'est une première mondiale et je souhaite que Paris soit imité », a-t-il déclaré. Pour l'instant, 250 stations sont ouvertes* dans 46 communes. A terme, 3 000 véhicules navigueront entre les 1 120 stations de la région.

Déjà 600 abonnés
Hier après-midi, dans les espaces Autolib', les premiers curieux se renseignaient sur les modalités de location (lire ci-contre). « Beaucoup de préabonnés sont aussi venus retirer leur badge », rapporte un « ambassadeur ». 600 personnes se seraient déjà préabonnées, selon le groupe Bolloré, qui exploite Autolib' et espère séduire 80 000 clients. Pour cela, il faudra convaincre les Parisiens de la fiabilité du système. « Nous allons autocorriger notre bébé pour qu'il soit parfait dans six mois », a promis Bertrand Delanoë, confiant.