Deux «fédérations» pour faire front

©2006 20 minutes

— 

La stratégie de l'union. Les télévisions franciliennes ont décidé de s'associer pour emporter l'unique canal qui devrait être attribué aux associations. Deux « fédérations » regroupant une poignée d'entre elles viennent de voir le jour. Il y a deux mois naissait IDF Première, fusion de cinq télés associatives, pour présenter un dossier commun devant le CSA. Les entités qui la composent préfèrent rester anonymes « car il y a un risque qu'il y ait des pressions pour décourager certains d'entre nous », indique un responsable.

Car l'enjeu est gros et la concurrence ardue : en face, les télévisions montées par des collectivités locales ont fusionné il y a dix jours en Francilienne TV. Elle regroupe Télessonne, Rosny TV, TV Montreuil, Val-d'Oise TV et TVFil 78, financées par les villes, les départements ou les chambres de commerce. « La télé de monsieur le maire », lâche le responsable de Zalea TV. « Le système le plus adapté », rétorque Jacques Bouvard, chargé des télés locales à l'Association des maires d'Ile-de-France et adjoint au maire (UMP) de Rosny-sous-Bois. Il n'exclut pas « des rapprochements avec d'autres locales, comme celle de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), et un financement de société d'économie mixte ». De son côté, IDF Première « ne se fait pas d'illusion quant à ses chances d'obtenir la fréquence, mais ce rapprochement [lui] permettra ensuite d'être diffusée sur ADSL ».

M. G.