Les cathos construisent pour séduire

Oihana Gabriel

— 

Le déploiement de la cathédrale de Créteil permettra de multiplier sa capacité par deux.
Le déploiement de la cathédrale de Créteil permettra de multiplier sa capacité par deux. — Architecture studio

Les Batignolles (17e), Saclay (91), Saint-Denis (93), Boulogne (92)… Les zones de rénovation urbaine en Ile-de-France intéressent l'église. Hier, évêques et architectes ont détaillé huit grands projets de constructions ou de déploiement de lieux de culte dans les quartiers franciliens en plein renouveau.

Toucher d'autres fidèles
La solidarité et une réflexion commune entre diocèses seront encouragées dès l'année prochaine : les Chantiers du Cardinal, structure qui finançait jusqu'ici les rénovations et constructions d'églises de Paris et la petite couronne, élargit son champ d'action aux huit diocèses de la région. Pour Pascal Delannoy, évêque de Saint-Denis (93), qui espère inaugurer en 2013 une chapelle dans ce centre tertiaire, « en créant une structure qui couvre toute l'Ile-de-France, on espère gagner en dynamisme et en visibilité. » Deux atouts indispensables pour ces projets, qui peuvent coûter jusqu'à 7,5 millions d'euros et, ne pouvant bénéficier des subventions de l'Etat depuis la loi de 1905, dépendent totalement des dons. « Les fidèles actuels financent l'accueil des futurs croyants », résume le curé de Sainte-Marie des Batignolles. Certains chantiers démarrent, d'autres cherchent encore des financements. D'ici 2014, la cathédrale Notre-Dame de Créteil (94) doublera de volume, une maison des familles sortira de terre à Boulogne-Billancourt (92). L'église, à la recherche de fidèles dans ces nouveaux quartiers, met en avant l'esprit de partage en choisissant des termes comme « maison de la famille » et en réservant des espaces pour des associations. Et elle s'adapte au public convoité.
« On va développer des activités le midi pendant trois quarts d'heure pour que ceux qui travaillent puissent venir, avance l'évêque de Saint-Denis. Du côté de l'architecture aussi on cherche une meilleure visibilité. La maison Ozanam, au rez-de-chaussée d'un immeuble de logements sociaux dans le 17e, attirera avec une fresque en verre et une croix ostensible.