Ma maison dessinée par un architecte

— 

 
  — no credit

Pousser les murs de son pavillon. Le rêve de nombreux banlieusards. Le collectif Plan O1, qui regroupe quatre agences d’architecture, a décidé d’apporter sa pierre à la réflexion sur l’habitat individuel et l’étalement urbain, en faisant plancher trente jeunes agences d’architecture sur l’extension d’un pavillon de banlieue, près de Sceaux (Hauts-de- Seine).
Les trente projets sont exposés à partir d’aujourd’hui à la Maison de l’architecture (10e). « On a acquis ce pavillon il y a sept ans, raconte Dominique, le propriétaire. Avec un quatrième enfant en route, on s’est trouvé, il y a deux ans, face à la nécessité d’étendre la surface de la maison. Le collectif Plan 01 nous a alors soumis l’idée de participer à un concours avec plusieurs architectes. »
Deux contraintes sont imposées aux participants : un budget de 145 000 € et une surface de 60 mètres carrés. Christophe Ouhayoun, l’un des membres de Plan 01, affirme qu’il a « toujours été question que ce concours fasse ensuite l’objet d’une exposition. Notre démarche, c’est de parler architecture avec le grand public, montrer que sur un sujet simple – ce qui est le cas ici – une multitude de variantes est possible, et que de jeunes architectes peuvent proposer des projets de qualité. »
 Le lauréat, l’agence Jojko- Mani-Nawrocki, a été désigné il y a quelques semaines, après un an de concours. « Un jury d’une dizaine d’architectes a sélectionné cinq projets parmi les trente. Mafemme et moi avons choisi celui qui respectait le plus la maison », raconte Dominique, ravi de l’expérience. « On a laissé carte blanche aux architectes, qui nous ont montré des choses très originales. »
L’originalité, c’est précisément pour cela que Christophe Ouhayon se bat. « Recourir à la maison sur catalogue, c’est aberrant. C’est du standard qui ne prend pas en compte l’environnement. Et il est faux de penser qu’un architecte est inabordable financièrement », martèle-t-il. A l’agence lauréate de le prouver, en tenant le budget qui lui a été confié.

Mickaël Bosredon